Mode Mixolydien : Le guide complet

Mode Mixolydien : Le guide completMode Mixolydien : Le guide complet

Le mode Mixolydien est l'un des modes musicaux les plus utilisés. Vous le trouverez dans différents styles de musique, du blues au jazz en passant par la pop et au-delà.

Avec un son si agréablement distinct, vous êtes probablement ici parce que vous vous demandez comment utiliser ce mode dans votre musique.

Venez vous plonger dans l'exploration des tenants et aboutissants du mode mixolydien et de la manière dont vous pouvez l'utiliser dans votre musique.

Que sont les modes ?

Accords naturels modaux

Les modes sont des échelles de théorie musicale occidentale dérivées des sept échelles diatoniques. Chaque mode a une formule et un son uniques.

Bien que tous les modes soient différents, chacun d'entre eux est basé sur la gamme majeure, ce qui signifie qu'ils utilisent tous la même formule de pas entier et de demi-pas. La principale différence réside dans la note fondamentale sur laquelle commence chacun de ces modes.

La meilleure façon d'explorer les modes est de jouer la gamme de do majeur (toutes les touches blanches) au piano, puis de remonter la gamme d'une note et de jouer les mêmes notes.

Ainsi, disons que vous commencez par jouer la gamme de do majeur de do à do. C'est ce qu'on appelle le mode ionien .

Cependant, si vous jouez la même gamme de do majeur de ré à ré, cela s'appelle le mode dorien ou ré dorien .

Si nous devions aller un peu plus loin et jouer les mêmes notes de mi à mi, nous jouerions le mode phrygien ou mi phrygien .

Pour référence, voici tous les modes basés sur la gamme de Do majeur :

  • C Mode Ionien : C-D-E-F-G-A-B
  • Ré Mode Dorien : D-E-F-G-A-B-C
  • E Mode Phrygien : E-F-G-A-B-C-D
  • F Mode Lydien : F-G-A-B-C-D-E
  • G Mode Mixolydien : G-A-B-C-D-E-F
  • A Aeolian Mode : A-B-C-D-E-F-G
  • B Mode Locrian : B-C-D-E-F-G-A

Qu'est-ce que le mode Mixolydien ?

Le mode mixolydien est le cinquième mode de la gamme majeure . Cela signifie que nous dérivons le mode mixolydien de la cinquième note ou degré de la gamme dans n'importe quelle gamme majeure.

Parfois, on appelle le mode Mixolydien la gamme de dominante , car le cinquième degré de la gamme est la dominante.

Si vous deviez jouer G Mixolydien, qui est la gamme Mixolydienne de C majeur, cela ressemblerait à ceci :

Mode Mixolydien

La gamme Mixolydienne utilise une formule par pas entier et demi-pas qui ressemble à ceci :

W-W-H-W-W-H-W

Si vous deviez regarder cette même gamme en termes de tons et de demi-tons, elle ressemblerait à ceci :

T-T-S-T-T-S-T

Cette disposition est différente de la formule par pas entier et demi-pas de la gamme majeure, qui se lit comme suit :

W-W-H-W-W-W-H

Degrés de l'échelle du mode mixolydien

Degrés de la gamme du mode mixolydien

Le mode Mixolydien et le mode Ionien (gamme majeure) ont beaucoup de points communs. La principale différence est que la septième note du mode est abaissée d'un demi-ton ou d'un demi-ton.

La troisième note de la gamme mixolydienne est un intervalle majeur, ce qui en fait l'un des modes majeurs.

Voici à quoi ressemble le mode Mixolydien arrangé en degrés de la gamme :

  • Racine 1
  • Major Second 2
  • Tierce majeure 3
  • Perfect Fourth 4
  • Perfect Fifth 5
  • Sixième majeure 6
  • Septième mineure b7

Deux façons d'aborder le mode mixolydien

Lorsque je cherche les notes du mode Mixolydien, j'aime souvent utiliser l'une des deux méthodes suivantes.

Trouver le mode Mixolydien - Méthode 1

La première méthode pour trouver le mode Mixolydien consiste à jouer les notes de la gamme majeure et à commencer sur le cinquième degré.

Donc, par exemple, disons que vous jouez dans la gamme de sol majeur, qui se lit comme suit :

G-A-B-C-D-E-F#

Vous pouvez compter à partir de G pour arriver à la cinquième note de la gamme (la note dominante), qui est D. Ensuite, en partant de D, vous pouvez jouer toutes les mêmes notes :

D-E-F#-G-A-B-C

C'est le mode D Mixolydian.

Trouver le mode Mixolydien - Méthode 2

Si vous vous sentez à l'aise pour jouer vos gammes majeures, alors la méthode 2 vous conviendra mieux.

Pour dériver un mode mixolydien à partir de votre majeure, il suffit de baisser la septième de la gamme d'un demi-ton.

Disons que vous voulez jouer en sol mixolydien, mais que vous jouez dans la gamme de sol majeur. Prenez simplement G majeur (G-A-B-C-D-E-F#) et baissez la septième note (F#) d'un demi-ton.

Cette méthode vous donne le mode G Mixolydien :

G-A-B-C-D-E-F

Le mode mixolydien dans la musique populaire

Depuis les débuts du jazz et du blues, l'utilisation de notes bémolisées, comme les tierces, les quintes ou les septièmes, a été un outil populaire pour créer des sons uniques. On peut entendre le mode mixolydien sur de nombreux disques de jazz anciens, même si de nombreux musiciens ne l'appelaient pas ainsi.

Le mode Mixolydien est devenu très populaire à l'époque du Bebop, lorsque les musiciens ont commencé à expérimenter des extensions d'accords et des styles de jeu plus chromatiques.

Si vous écoutez les albums de John Coltrane, Charlie Parker, Bud Powell ou Dizzy Gillespie, vous pouvez entendre la gamme mixolydienne partout.

Bien sûr, même en dehors du jazz, il existe de nombreux exemples de la gamme mixolydienne utilisée dans la musique populaire. Examinons quelques autres exemples.

"Dark Star" - Grateful Dead

Si vous êtes un grand fan du Grateful Dead, vous avez sans doute déjà été soumis à des propositions en mode Mixolydien. En fait, la plupart des plans de guitare du grand Jerry Garcia utilisent la gamme mixolydienne.

En effet, le mode mixolydien est presque devenu synonyme de musique blues moderne, et la plupart de la musique du Grateful Dead était inspirée par le blues.

"Dark Star" est un morceau de musique très long qui montre l'amour de Garcia pour le mode Mixolydien. La chanson utilise la gamme Mixolydienne en A qui va et vient de A à Em.

"Clocks" - Coldplay

Si cette mélodie de piano n'est pas la mélodie la plus instantanément reconnaissable du début des années 2000, nous ne savons pas ce qui l'est. "Clocks" a fait de Coldplay un groupe récompensé par un Grammy Award, et une partie de cette fortune est peut-être due à l'utilisation de la progression d'accords Mixolydienne en Mib que l'on peut entendre tout au long des couplets et de la partie instrumentale de la chanson.

Pendant la majeure partie de la chanson, on peut entendre la progression des accords Eb-Bm-Fm (I-v-ii). Le seul moment où le groupe sort du domaine de la gamme mixolydienne est pendant le refrain "Nothing else compares...", où il utilise la tierce majeure diminuée.

"All Blues" - Miles Davis

"All Blues" est un célèbre morceau de Miles Davis tiré de son album Kind of Blue , sorti en 1959. La chanson contient de superbes exemples de riffs utilisant la gamme G Mixolydienne.

Alors que "All Blues" s'accroche définitivement à une structure traditionnelle de blues à 12 mesures, vous constaterez que le centre tonal est le sol, et Davis utilise la gamme mixolydienne au-dessus avec la plus grande habileté.

Avec une progression mixolydienne, la chanson se démarque de ce que l'on attend généralement du blues à 12 mesures, en passant par une structure de tonique, dominante, sous-dominante et tonique. Vous entendrez souvent cette gamme utilisée dans la musique de Miles Davis en raison de son caractère mélodramatique.

Jouer la gamme mixolydienne dans votre progression d'accords

La gamme mixolydienne est très flexible, ce qui signifie que vous pouvez l'utiliser dans de nombreux cas. Cependant, vous entendrez dire qu'elle est le plus souvent utilisée dans le jazz, surtout lorsque des accords de septième dominante sont joués.

Ainsi, si vous vous retrouvez à jouer une progression d'accords avec un accord de dominante, comme G7, D7 ou C7, vous pouvez jouer votre gamme mixolydienne par-dessus, sachant qu'elle devrait vous aller comme un gant.

Les caractéristiques du mode Mixolydien

Lorsque l'on tente de décrire les caractéristiques d'un mode, il est généralement préférable de s'intéresser aux saveurs qui le différencient des autres modes. Pour ce faire, vous pouvez rechercher les intervalles de demi-ton ou de triton, ainsi que la qualité de la tierce, majeure ou mineure.

La mixolydienne a un degré de gamme majeure tierce, ce qui signifie qu'elle fait partie de la famille des gammes majeures. Le ton caractéristique, cependant, est la septième mineure, car le trione entre la tierce majeure et la septième mineure solidifie sa qualité de gamme dominante.

Réflexions finales - Aller plus loin dans votre musique avec le mode mixolydien

Nous espérons que cet article a permis de donner un peu plus de sens au mode Mixolydien. L'utilisation des modes peut souvent sembler insurmontable pour les musiciens qui connaissent peu la théorie musicale. Cependant, comme pour beaucoup de choses en musique, les formules permettent de simplifier la mise en œuvre des modes.

Écoutez plus souvent du jazz et du blues pour vous familiariser avec la gamme mixolydienne et utilisez les méthodes dont nous avons parlé ci-dessus pour commencer à intégrer des éléments de la gamme mixolydienne dans votre musique.

Donnez vie à vos chansons avec un mastering de qualité professionnelle, en quelques secondes !