Normalisation audio : Votre guide complet de la normalisation audio

Normalisation audio : Votre guide complet de la normalisation audio Normalisation audio : Votre guide complet de la normalisation audio

Au cours des trois dernières décennies, la réalité de la façon dont nous consommons la musique a complètement changé. Avec l'arrivée des DSP ou des services de streaming numérique comme Spotify et Apple Music, la normalisation audio est devenue un élément essentiel du processus.

Mais qu'est-ce que cela signifie de normaliser un fichier audio ? Et comment pouvez-vous normaliser vos propres fichiers audio numériques ? Nous vous expliquons ci-dessous comment normaliser un fichier audio et pourquoi il s'agit d'une étape essentielle de la création musicale moderne.

Qu'est-ce que la normalisation audio ?

Lorsque vous normalisez un fichier audio, vous appliquez une certaine quantité de gain à un fichier audio numérique. Cela amène votre fichier audio à un niveau d'amplitude ou de volume perçu cible tout en préservant la gamme dynamique des pistes.

La normalisation audio est utilisée pour obtenir le volume maximal d'un clip audio sélectionné. Elle peut également être utilisée pour créer une plus grande cohérence entre plusieurs clips audio. Par exemple, vous pouvez avoir plusieurs pistes dans un album ou un EP.

Il convient de noter que les chansons ayant une plage dynamique plus large peuvent être plus difficiles à normaliser efficacement. Par exemple, un pic d'amplitude peut être écrasé ou déformé par le processus de normalisation.

Par conséquent, chaque clip audio doit être abordé différemment lorsqu'il s'agit du processus de normalisation. La normalisation audio est essentielle pour tout enregistrement numérique, mais il n'existe pas d'approche unique.

Pourquoi faut-il normaliser l'audio ?

Alors pourquoi est-il important de normaliser vos fichiers audio ? Voici quelques scénarios dans lesquels la normalisation de l'intensité sonore est indispensable :

Préparation aux services de diffusion en continu

Les services de streaming fixent un niveau de normalisation standard pour toutes les chansons hébergées dans leurs bibliothèques musicales. Ainsi, les auditeurs n'auront pas à augmenter ou à diminuer radicalement le volume lorsqu'ils passent d'une chanson à une autre. Chaque plateforme a un niveau cible différent, il n'est donc pas rare d'avoir des masters différents pour diverses plateformes de streaming.

Les objectifs de sonorité LUFs pour les services de streaming les plus populaires sont les suivants :

Spotify : -14 LUFS

Apple Music : -16 LUFS

Amazon Music : -9 à -13 LUFS

Youtube : -13 à -15 LUFS

Deezer : -14 à -16 LUFS

CD : -9 LUFS

Soundcloud : -8 à -13 LUFS

Chaque ingénieur a sa propre philosophie lorsqu'il s'agit de déterminer le niveau cible pour chaque maître, mais ces normalisations doivent être prises en compte.

pourquoi faut-il normaliser l'audio

Atteindre un volume maximal

La normalisation audio peut être utilisée pour obtenir le gain maximal de chaque fichier audio. Cela peut être très utile lors de l'importation de pistes dans un logiciel de montage audio ou pour augmenter le volume d'un fichier audio individuel.

Créer un niveau cohérent entre plusieurs fichiers audio

Vous pouvez également normaliser l'audio pour définir plusieurs fichiers audio au même niveau relatif. Ceci est particulièrement essentiel dans des processus tels que le gain staging, où vous définissez les niveaux audio en vue de l'étape suivante du traitement.

Vous pouvez également normaliser et éditer des fichiers audio à la fin d'un projet musical comme un album ou un EP. L'atmosphère et le son de l'ensemble de l'enregistrement doivent être assez cohérents, il se peut donc que vous deviez revenir en arrière et ajuster le gain dans le contexte de toutes les chansons.

Les deux types de normalisation audio

Il existe différents types de normalisation audio pour divers cas d'utilisation de l'enregistrement audio. La plupart du temps, la normalisation audio se résume à la normalisation des crêtes et à la normalisation de l'intensité sonore.

Normalisation des pics

La normalisation de crête est un processus linéaire dans lequel la même quantité de gain est appliquée à un signal audio pour créer un niveau cohérent avec l'amplitude de crête de la piste audio. La gamme dynamique reste la même, et le nouveau fichier audio a plus ou moins le même son, à l'exception de la transformation de la piste en un fichier audio plus fort ou plus calme.

Ce processus trouve la valeur PCM ou valeur de modulation par code d'impulsion la plus élevée d'un fichier audio. Fondamentalement, la normalisation de la crête traite l'audio en fonction de la limite supérieure d'un système audio numérique, ce qui équivaut généralement à normaliser la crête maximale à 0 DB.

L'effet de normalisation par la normalisation de crête est strictement basé sur les niveaux de crête, plutôt que sur le volume perçu de la piste.

Normalisation de la sonorité

Le processus de normalisation de la sonie est plus complexe car il tient compte de la perception humaine de l'audition. L'audition humaine tient compte des différents volumes et amplitudes séparément, car l'oreille humaine présente certains défauts subjectifs en matière de perception. Vous entendrez peut-être ce traitement appelé "détection du volume EBU R 128".

Par exemple, les sons qui sont maintenus au même niveau sonore que ceux qui sont joués de manière transitoire ou brève sont automatiquement plus forts. Vous pouvez émettre ces sons au même niveau de volume, et l'oreille humaine percevra toujours le son soutenu comme plus fort. La normalisation de la sonie doit donc tenir compte de ces décalages perceptifs.

Certains pensent également que la musique plus forte a tendance à mieux sonner. C'est ce qui a donné naissance aux guerres du volume sonore avant l'existence des services de streaming, où les musiciens essayaient de maximiser le volume maximal pour produire une œuvre d'art plus agréable sur le plan sonore. Heureusement, la normalisation audio a effectivement mis fin à la guerre du volume sonore, de sorte que vous n'entendez plus constamment des volumes différents lorsque vous passez d'une piste à l'autre.

La normalisation de la sonie est mesurée en LUF, ce qui est plus fidèle à l'oreille humaine et sert de norme audio dans des applications comme le cinéma, la télévision, la radio et les services de streaming. Tout comme la normalisation du pic, 0 dB reste la norme.

Perception de l'audition humaine

La courbe de Fletcher Munson, telle que décrite ci-dessus, peut aider à décrire les écarts pris en compte avec la normalisation de la sonie LUFS.

Détection du volume RMS

Si vous n'avez pas l'intention de normaliser les canaux stéréo avec la normalisation du niveau de crête, vous utiliserez probablement la normalisation de l'intensité sonore, mais il est tout de même utile de mentionner l'autre méthode de traitement de l'intensité sonore, qui est la détection du volume RMS.

Le processus de normalisation est similaire à la normalisation de l'intensité sonore de LUF, mais il utilise les niveaux RMS à la place. La moyenne quadratique ou RMS mesure le volume moyen d'une section ou de la durée totale d'un clip.

Cependant, tout comme la normalisation basée sur le pic le plus élevé, la normalisation RMS ne tient pas compte de l'oreille humaine. C'est pourquoi les ingénieurs de mastering travaillent généralement avec les unités d'intensité sonore et les processus de normalisation LUF comme norme. Le mastering ne consiste pas seulement à créer des volumes adaptés tout au long d'un projet. Il est également essentiel de prendre du recul et de considérer la dynamique, la perception humaine et l'équilibre entre chaque piste.

Normalisation et compression : Quelle est la différence ?

On pense souvent que la normalisation et la compression sont la même chose, mais c'est une idée fausse. La compression est conçue pour augmenter le volume le plus faible d'une piste et diminuer les pics d'une piste, créant ainsi des niveaux de volume plus cohérents. En revanche, la normalisation fixe le point le plus fort comme plafond dans votre piste audio.

À partir de là, une quantité proportionnelle de gain d'écrêtage est appliquée au reste de l'audio, préservant la dynamique (la distance entre les sons les plus forts et les plus faibles), augmentant effectivement le volume perçu en fonction du niveau de crête.

normalisation audio vs compression

Les inconvénients de la normalisation audio

Il convient de noter que la normalisation audio présente certains inconvénients. La plupart du temps, vous ne normalisez l'audio qu'au cours des dernières étapes du processus de création. En effet, la normalisation amène souvent l'audio à l'amplitude maximale dans un plafond numérique, de sorte que vous n'avez pas beaucoup de pouvoir d'édition après qu'un morceau d'audio a été normalisé.

Vous ne voudriez pas normaliser des pistes audio individuelles qui doivent encore être mixées dans le contexte d'un enregistrement multipiste. Si tous les composants individuels sont déjà normalisés par rapport à votre plafond audio numérique, ils vont très certainement s'écrêter lorsqu'ils seront lus ensemble.

La normalisation audio est également destructive par nature. Lorsque vous normalisez l'audio, le traitement numérique est intégré à la piste audio. Par conséquent, la normalisation audio a un temps et un lieu bien précis. Ce processus est surtout utilisé après que vos fichiers audio ont été traités selon vos goûts.

Comment normaliser l'audio

Chaque logiciel audio a sa propre façon de normaliser l'audio numérique. Nous allons montrer comment vous pouvez normaliser l'audio dans Ableton Live, mais tous les logiciels d'édition audio ont cette capacité intégrée dans leurs commandes :

1. Consolidez votre piste

Pour commencer, amenez votre fichier audio sur une piste audio propre. Sélectionnez la piste audio, faites un clic droit et sélectionnez "consolider" dans le menu. Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier CTRL/CMND + J pour consolider rapidement une piste en surbrillance.

consolider votre piste

2. Désactiver la distorsion et réinitialiser le gain à 0 dB

De là, allez au clip d'échantillon pour désactiver le warp et réinitialiser le gain à 0 DB. Vous pouvez le faire en double-cliquant sur la flèche de gain :

désactiver la distorsion
réinitialisation du gain

3. Vérification par rapport au fichier original

A partir de là, votre clip devrait être normalisé ! Vous pouvez vérifier les niveaux de votre clip par rapport au fichier audio original pour vous assurer qu'il a été traité correctement.

La normalisation de l'audio est une compétence essentielle pour tout producteur. Nous espérons que ce guide vous permettra de mieux comprendre comment normaliser vos pistes et l'importance de ce processus.

Donnez vie à vos chansons avec un mastering de qualité professionnelle, en quelques secondes !