Le mixage musical : Se préparer pour un mixage

Le mixage musical : Se préparer pour un mixageLe mixage musical : Se préparer pour un mixage

Le mixage peut être la partie la plus intimidante de la carrière d'un producteur/ingénieur. Une chanson est comme une machine bien faite avec des centaines de petites pièces mobiles qui la composent. Dans la plupart des cas, vous pouvez éviter d'être submergé par un mixage en vous préparant correctement.

1. Rassembler les ressources de référence

Il est important de disposer d'une poignée de références pendant le processus de mixage. Ces références peuvent prendre la forme d'autres morceaux de musique, de vidéos d'apprentissage ou d'articles. Un bon ingénieur du son utilisera le plus souvent une autre chanson comme mixage de référence pour orienter le processus. Il est préférable de trouver la chanson la plus similaire possible à celle que vous êtes en train de mixer. Repérez les aspects du mixage de référence que vous aimeriez retrouver dans votre mixage. Prenez des notes sur ces résultats et veillez à ce qu'ils soient facilement accessibles tout au long de votre processus de mixage.

YouTube est une autre excellente ressource pour votre mixage. S'il y a une partie du mixage dont vous n'êtes pas sûr, il est utile de se rafraîchir la mémoire auprès des milliers de professionnels présents sur la plateforme. L'un des YouTubers les plus populaires pour la théorie du mixage est WickieMedia .

De nombreux ingénieurs préfèrent leurs ressources sous forme écrite. Il existe d'innombrables blogs disponibles pour les techniques de mixage générales et spécifiques. Chez eMastered, nous disposons de nombreuses ressources écrites en accès libre, comme ce guide de démarrage détaillé sur le mixage.

2. Organiser le projet

Travailler sur un projet désordonné, c'est comme travailler sur un bureau en désordre : on peut le faire, mais pourquoi se donner la peine de le faire ? Dans tous les cas, le mixage est un processus presque autant visuel qu'auditif. L'un des avantages de la station de travail audio numérique moderne est que nous pouvons optimiser notre expérience visuelle pour refléter la présentation dynamique et spectrale de l'audio. Ce processus est possible grâce à une combinaison de titrage, d'arrangement visuel des pistes, de coloration et de rebondissement de plusieurs canaux vers l'audio. S'assurer que toutes vos pistes sont correctement titrées est un premier pas facile vers un mixage organisé. Donner à chaque piste un nom dont vous pouvez vous souvenir vous aidera à faire défiler le projet pour corriger rapidement un son. C'est aussi une excellente occasion de vous laisser des notes entre parenthèses, comme "Bass 1 (Needs Low Cut)". Le fait de titrer correctement toutes vos pistes facilite également le processus d'organisation visuelle. L'arrangement visuel de votre projet consiste à placer les canaux dans un ordre qui complète au mieux votre flux de travail de mixage. Certains ingénieurs aiment organiser les pistes par groupes d'instruments, d'autres par fréquences spectrales, d'autres encore par ordre alphabétique. Il existe de nombreuses méthodes d'organisation visuelle des pistes que vous pouvez expérimenter et décider de celle qui vous convient le mieux. Une façon plus avancée mais utile de trier votre mixage est de faire rebondir autant de groupements de canaux en audio que possible. Dans de nombreux cas, il est préférable de le faire pendant le mixage du morceau. Par exemple, si trois sons semblables à des cordes sont joués simultanément pour créer un effet de pad, le fait de les convertir ensemble en audio réduira de deux le nombre de pistes dans votre projet. Cette méthode permet également de réduire le nombre de plug-ins utilisés dans le mixage, ce qui se traduit par une meilleure organisation et une utilisation moindre du processeur.

3. Communiquer/obtenir un retour d'information

Il est toujours bénéfique d'avoir au moins un autre avis sur un mixage brut. Les producteurs ressentent souvent une "fatigue du producteur" après des heures de travail sur une chanson. Dans ce cas, certaines parties rugueuses du pré-mixage passent inaperçues aux yeux du producteur. Se référer à ses amis aux oreilles bien entraînées est un excellent moyen de repérer les éléments essentiels du mixage qui pourraient vous échapper. Il est utile d'avoir autant d'avis que possible ; chaque ingénieur a des points forts différents et peut offrir une perspective nouvelle. Si vous pouvez obtenir des notes de plusieurs amis, créez un document les répertoriant. Soulignez ou mettez en gras les notes que de nombreux amis mentionnent. L'organisation de ces réflexions par écrit permet d'optimiser le flux de travail grâce à une feuille de route de votre mixage.

Remarque : si vous mixez la chanson de quelqu'un d'autre, consultez-le pour savoir si vous pouvez demander l'avis d'autres ingénieurs. Certains artistes peuvent préférer que vous gardiez le travail confidentiel. Dans ce cas, la forme de communication la plus importante est celle avec l'artiste du morceau. Si l'artiste demande des spécifications, veillez à les noter également.

Une fois que vous avez rassemblé les notes, identifié les ressources et organisé votre projet, vous êtes prêt à mixer !

Prêt à commencer à faire de la meilleure musique ? Découvrez pourquoi les musiciens utilisent eMastered pour que pour améliorer le son de leur musique sur les plateformes de streaming.

Donnez vie à vos chansons avec un mastering de qualité professionnelle, en quelques secondes !