Niveau RMS pour le mastering : Atteindre la sonorité parfaite

Niveau RMS pour le mastering : Atteindre la sonorité parfaite Niveau RMS pour le mastering : Atteindre la sonorité parfaite

La vie d'un ingénieur de mastering peut être assez technique, car chaque production audio a ses propres besoins pour sonner le mieux possible. Le processus de masterisation gère notamment le volume de crête, la plage dynamique et les niveaux RMS des pistes. Cet article traite des différences entre le niveau RMS, la plage dynamique et les valeurs de crête, ainsi que de la façon dont ils sont corrélés.

Qu'est-ce que RMS ?

RMS est l'abréviation de root mean square (racine carrée moyenne). Il s'agit d'un outil de mesure qui permet d'évaluer l'intensité sonore moyenne d'une piste audio dans une fenêtre d'environ 300 millisecondes. La valeur affichée est une moyenne du signal audio. La valeur RMS vous donnera un aperçu plus précis de l'intensité sonore perçue de la piste musicale pour l'auditeur moyen. L'utilisation d'outils de mesure pour visualiser la valeur RMS moyenne vous aidera également à éviter la distorsion, en particulier avec de la musique forte.

Souvent, la musique sonne différemment pour chaque personne, mais il existe de nombreux outils que les ingénieurs du son peuvent utiliser pour s'assurer que le mixage final sonne bien. En outre, il est également essentiel de comprendre la différence entre RMS et LUFS. Bien que la valeur RMS soit utile comme point de référence pour l'intensité sonore de votre piste, il ne s'agit que d'une moyenne et non d'une lecture précise à 100 %. Le LUFS intégré vous montrera l'intensité sonore des fichiers audio, mais avec une représentation plus précise de la façon dont nos oreilles perçoivent l'audio. De plus, si vous comparez les niveaux LUFS et RMS, et qu'ils ne présentent pas de pic, c'est une bonne indication d'un mixage correct, et il est peut-être temps de passer au mastering.

Quel niveau de RMS dois-je atteindre ?

L'un des aspects les plus délicats de la musique est la subjectivité de sa création et du produit final. Même si c'est vrai, il y a toujours de nombreux paramètres à prendre en compte lors du mastering audio. Avec une piste forte qui a pour but de porter un son audacieux et intense, elle doit avoir un niveau RMS d'environ -7dBFS à -12dBFS. Les pistes qui n'ont pas autant d'énergie dynamique ou les parties plus calmes seront mieux adaptées avec un niveau RMS de -16dBFS à -18 dBFS.

Les niveaux de crête dans l'audio peuvent être difficiles à gérer, et cela peut devenir encore plus difficile avec le nombre de pistes qui se disputent le même espace audio. De plus, l'utilisation d'indicateurs de niveau est un excellent moyen de mieux comprendre où se situe le pic de votre audio dans le spectre des fréquences. La gamme dynamique de votre production a une corrélation directe avec le volume de crête, et la façon dont ils sont gérés dans votre piste nécessite une approche unique pour les besoins particuliers de la production.

Toute piste qui provoque trop de distorsion dans le mixage doit être gérée en conséquence avec le reste du mixage. La valeur RMS appropriée que vous recherchez varie également en fonction du style de chanson et du genre et nécessitera une approche particulière du mixage pour atteindre le niveau RMS souhaité. Certains morceaux nécessitent une approche plus forte ou plus faible, mais il est essentiel de s'assurer que vos niveaux ne sont pas trop élevés et que chaque piste est mixée en conséquence.

Les différences entre les valeurs RMS et les valeurs de crête

RMS (root mean square) est une moyenne de l'intensité sonore de la forme d'onde dans son ensemble. Cela signifie également qu'un clip audio bref et unique ne sera pas lu aussi fort qu'un clip soutenu. Un compteur RMS se rapproche de la façon dont nous percevons le son, ce qui est important car nos oreilles ne captent pas toutes les fréquences et nous devons visualiser la performance de l'audio. De plus, nos oreilles ne captent pas certains pics, c'est pourquoi nous avons besoin de l'aide d'autres outils de mesure audio pour obtenir la valeur la plus précise possible.

En ce qui concerne la valeur de crête, elle détermine la tension la plus élevée qu'une forme d'onde peut atteindre. Si votre audio atteint un pic, c'est là que vous commencerez à entendre de l'écrêtage et de la distorsion. Une autre différence entre les valeurs de crête et RMS est que la crête affiche une lecture instantanée. En revanche, la valeur RMS fournit une lecture sur une courte période de temps d'environ 300 millisecondes, comme indiqué précédemment dans cet article. En tant que musicien, presque toutes les créations ont une plage dynamique unique, et il est important d'utiliser les deux indicateurs pour déterminer le niveau de crête, l'intensité sonore moyenne, etc.

Comment gérer un mélange de pointe

Une frustration commune aux musiciens est la facilité avec laquelle leur mixage peut atteindre des sommets. La musique est souvent naturellement forte, et même si vous voulez capturer cette puissance, elle doit être gérée pour devenir une expérience d'écoute agréable. La correction des pics nécessite également une approche à plusieurs niveaux avec l'aide de plug-ins comme un loudness meter, ou même des outils de réduction de gain. Il est assez facile de lire vos valeurs de crête et cela peut vous aider à identifier la source de ce qui provoque la crête. En parallèle, la vérification de la sonie moyenne et de la sonie intégrée est également essentielle.

Bien que nous sachions travailler et lire le spectre des fréquences, nous ne pouvons pas tout entendre, c'est pourquoi le fait de disposer d'un visuel fourni par un loudness meter est essentiel pour poursuivre la maîtrise d'une production audio. La musique contient généralement de nombreux éléments différents, qui occupent tous leur propre espace. La plupart du temps, leur intensité sonore ne sera pas au même niveau. En outre, la lecture des valeurs RMS et de l'intensité sonore intégrée vous aidera à déterminer où le mixage doit être amélioré.

La façon dont un mixage sonne est une combinaison de fréquences, et dans de nombreux cas, ces fréquences entrent en collision les unes avec les autres ou se battent pour le même espace. La gamme dynamique de chaque piste en production doit être façonnée pour s'adapter au reste de l'audio. Si vous négligez cet aspect, vous risquez de vous retrouver rapidement avec un mixage de type "peaking". Outre l'utilisation de méthodes telles que la réduction du gain, le réglage de l'égaliseur de chaque piste peut constituer une solution fiable pour atteindre vos objectifs en matière d'intensité sonore. En plus des outils disponibles dans le monde de la production musicale d'aujourd'hui, il serait également bénéfique pour vos techniques de mixage de comprendre les limites de l'oreille humaine.

Perception de l'audio

Sur le spectre des fréquences, les humains peuvent entendre entre 20 Hz et 20 kHz. En outre, une perte d'audition due à l'âge ou à d'autres facteurs peut limiter notre gamme de fréquences. Comme les capacités auditives de chaque personne peuvent être quelque peu différentes, il est essentiel de garder cela à l'esprit pour obtenir un mixage optimal. Une fois de plus, ce facteur de perception audio est une autre raison pour laquelle la compréhension de la gamme dynamique, des niveaux de crête, des LUFS intégrés et d'autres unités d'intensité sonore est primordiale.

La façon dont nos oreilles perçoivent l'audio est également un guide solide pour la façon dont vous devez modifier votre égaliseur. Il doit s'agir d'un bon équilibre entre les compétences techniques et la connaissance de la psychoacoustique. Bien sûr, les compétences techniques peuvent être très utiles pour la production musicale, mais une bonne connaissance de la psychoacoustique peut faire passer votre morceau au niveau supérieur. En outre, plus les pistes sont empilées les unes sur les autres, plus les fréquences commencent à être masquées car elles se battent pour le même espace.

Pour obtenir un bon mixage, il faut un bon équilibre sur le spectre des fréquences. Bien qu'il existe des paramètres de fréquence particuliers dans lesquels nous pouvons travailler, il peut s'agir d'un domaine subjectif. Nos oreilles peuvent être trompeuses en fonction de la gamme de fréquences que nous recevons. Avec l'âge, le masquage des fréquences peut devenir plus courant dans notre audition. C'est une autre raison pour laquelle une représentation visuelle de l'intensité sonore intégrée, du niveau maximal, du volume moyen, etc. est si importante.

L'importance de la plage dynamique

Pour donner un exemple rapide, le but d'un compresseur est de manipuler la plage dynamique de votre piste, et beaucoup de gens ne savent pas que compression est l'abréviation de compression de plage dynamique. Dans de nombreux cas, les compresseurs sont utilisés pour contrôler le niveau de crête d'un signal audio, ce qui permet d'améliorer le niveau moyen de la plage dynamique. Même si vous souhaitez utiliser votre plage dynamique autant que possible, il n'y a pas de règle unique à suivre pour vos pistes.

Un autre aspect de la gamme de la dynamique est l'emplacement spatial des sons dans la piste. Nous avons deux oreilles, et leur position nous permet d'entendre l'emplacement général ou exact de la provenance d'un son. Cela affecte également la production musicale et la plage dynamique d'une piste. L'emplacement spatial des sons dans l'audio affectera directement la façon dont l'auditeur perçoit l'audio. En outre, il existe de nombreuses façons d'étendre et d'affiner la gamme dynamique de votre mixage. L'utilisation de plug-ins d'égalisation, de compression et même d'étalement stéréo peut vous aider à façonner le son que vous recherchez.

Corrélation entre le RMS et les limiteurs

Lorsque vous travaillez sur votre chaîne de mastering, il y a de fortes chances que vous ayez appliqué un limiteur. Bien que cet outil puisse contribuer à augmenter le volume perçu de l'audio, il est plus précis que cela. Il est fort probable que votre audio ait atteint son niveau maximal après l'ajout de plusieurs instruments et plugins. L'utilisation conjointe de RMS et d'un limiteur vous aidera à déterminer comment régler les paramètres du limiteur. En outre, cela vous aidera à identifier les fréquences à l'origine des pics.

Étant donné que les limiteurs peuvent donner à votre piste une augmentation instantanée du volume sonore, il est essentiel de s'assurer qu'ils sont utilisés de manière appropriée et qu'ils sont perçus correctement en corrélation avec la gamme dynamique de votre piste. Un limiteur empêchera le niveau maximal d'un fichier audio de s'écrêter et de déformer la piste. En outre, le fait de pousser les paramètres d'un limiteur pour obtenir une lecture plus forte ne signifie pas que la qualité de votre piste a également augmenté. Si les paramètres du limiteur, comme l'attaque, ont été réglés trop courts ou trop longs, cela peut nuire à la plage dynamique et aux transitoires de la piste. L'utilisation de limiteurs sur votre master est une pratique courante dans le monde de la production musicale, mais leur but et la manière dont ils affectent le volume sonore de votre piste sont souvent mal compris.

Plugins pour la mesure de l'audio et du volume sonore

En plus des tonnes de choses à faire et à ne pas faire que nous avons couvertes dans cet article, il existe de nombreux plugins parmi lesquels vous pouvez choisir qui vous aideront à mesurer l'intensité sonore de votre piste entière. L'utilisation d'indicateurs de niveau en combinaison avec des connaissances techniques vous aidera à affiner vos pistes et à améliorer leur qualité. Vous trouverez ci-dessous trois plugins différents qui mesureront divers aspects de l'intensité sonore de votre piste.

Analyseur de sonorité BUTE 2

Cet appareil de mesure de l'intensité sonore de BUTE vous permet de lire avec précision les LUFS intégrés et la plage d'intensité sonore de l'ensemble de la piste. Il enregistre également la timeline de votre chanson afin que vous puissiez revenir à une partie particulière de votre chanson et relire l'intensité sonore. Vous pouvez régler le plugin pour qu'il lise True Peak ou LUFS, et il propose également un mode compact pour économiser l'espace CPU.

Caractéristiques principales

  • Commutation manuelle entre les lectures LUFS, True Peak et RMS.
  • Plusieurs préréglages pour des besoins particuliers de production audio peuvent être ajustés manuellement et constituent une base solide pour le réglage des paramètres.
  • Une interface utilisateur flexible et facile à lire et un mode compact pour économiser l'espace de l'écran et du processeur.
  • Journal de lecture qui vous permet de revoir des parties particulières de l'audio et d'obtenir une nouvelle lecture de son intensité sonore.

iZotope Insight 2

Lorsque vous avez besoin d'une analyse audio approfondie, le plugin Insight 2 d'iZoptope couvre tout. Il fournit plusieurs modules qui vous permettent d'afficher des compteurs pour le niveau d'intensité sonore de votre piste. Ce plugin mesure la largeur stéréo, l'intensité sonore, les fréquences, et un émulateur pour des environnements d'écoute spécifiques qui peut vous aider à ajuster l'audio à votre public cible.

Caractéristiques principales

  • Interface utilisateur personnalisable qui vous permet de visualiser plusieurs indicateurs de niveau en même temps.
  • Plusieurs outils de mesure de l'audio : plage d'intensité sonore, crête, crête réelle, LUFS intégré à court et long terme, et mesure RMS.
  • De nombreux préréglages de base pour le sonomètre.
  • Options de visualisation 2D et 3D pour le module spectrogramme.
  • Modules extensibles et ajustables pour personnaliser davantage l'espace de l'écran et hiérarchiser les outils de mesure.

NIVEAUX

Le plugin LEVELS de Mastering the Mix est connu dans la communauté des ingénieurs du son pour sa facilité d'utilisation et sa simplicité. Il propose six outils de mesure audio différents et est livré avec de nombreux presets pour aider les débutants. Si vous cherchez à rendre votre piste plus forte, ce plugin vous aidera à affiner l'intensité sonore de vos pistes, les niveaux de crête, la gamme dynamique, et plus encore. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des principales caractéristiques de ce plugin.

Caractéristiques principales

  • Une interface utilisateur simple avec des paramètres auto-explicatifs.
  • Des préréglages utiles pour les ingénieurs du son débutants et expérimentés.
  • Mesure approfondie de l'audio avec six indicateurs de niveau différents tels que le pic, le champ stéréo, le LUFS, le LRA (gamme d'intensité sonore), la gamme dynamique et l'espace des basses (analyseur des basses).

En conclusion

L'oreille humaine est assez complexe dans sa façon de percevoir l'audio, et être capable de visualiser la gamme dynamique et le volume sonore de votre piste est essentiel pour optimiser le mixage de votre piste dans son ensemble. Même si la musique est subjective, le niveau sonore moyen de votre production doit toujours offrir une expérience d'écoute agréable. Pour mesurer précisément l'intensité sonore, vous devez vérifier les niveaux RMS, les niveaux de crête, les paramètres du limiteur et les autres outils de mesure dont nous avons parlé dans cet article. En travaillant avec vos oreilles en combinaison avec ces appareils de mesure de l'intensité sonore, vous ne ferez qu'affiner votre mixage pour qu'il atteigne son plein potentiel.

FAQ

Qu'est-ce que le RMS en mastering ?

Il s'agit du niveau sonore moyen de sortie sur une courte période.

A quel niveau doit se situer mon master ?

En termes de RMS, pour les pistes plus fortes, il est suggéré de se situer entre -7dBFS et -12dBFS et entre -16dBFS et -18 dBFS pour les parties plus calmes.

Comment augmenter la valeur RMS en mastering ?

En bref, vous pouvez augmenter la RMS de votre morceau en diminuant la plage dynamique. La modification de ce paramètre vous permettra d'ajuster les parties les plus fortes et les plus faibles du morceau, ce qui entraînera une augmentation de la RMS.

A quel niveau de dB doit se situer mon mixage avant le mastering ?

Il est recommandé de faire en sorte que vos pics se situent entre -18 dB et -3dB dans votre mixage afin de laisser suffisamment d'espace pour le processus de mastering.

Comment augmenter la valeur RMS sans pic ?

Il existe de multiples façons d'obtenir ce résultat, mais l'une des principales méthodes consiste à utiliser un limiteur sur la chaîne principale. Vous pouvez ajuster les paramètres de ce plugin pour limiter tout pic.

Comment calculez-vous la valeur efficace ?

La valeur efficace est calculée à partir de la moyenne des niveaux d'intensité sonore sur une période d'environ 300 millisecondes à l'aide d'un appareil de mesure du niveau sonore.

Comment convertir RMS en watts ?

Le rapport de conversion étant de 1 watt égal à 0,707 RMS, il suffit de diviser la valeur RMS par 0,707.

Pourquoi utilise-t-on la valeur efficace au lieu de la moyenne ?

RMS est utilisé car il s'agit de l'abréviation de root mean square (racine carrée moyenne), qui permet de calculer l'intensité sonore moyenne.

Est-ce que plus de watts RMS sont meilleurs ?

Bien qu'un plus grand nombre de watts RMS puisse fournir plus de puissance, il s'accompagne également d'une plus grande distorsion. Ainsi, la quantité de puissance appliquée doit dépendre des besoins de l'audio ou de l'équipement.

18 watts RMS, c'est bien ?

Il ne s'agit pas de savoir si c'est bon ou mauvais ; il s'agit de connaître vos seuils. Par exemple, 20 watts RMS est la quantité maximale de puissance propre que les amplificateurs peuvent fournir. Dans ce cas, toute puissance supérieure à 20 watts RMS commencera à déformer le son.

Donnez vie à vos chansons avec un mastering de qualité professionnelle, en quelques secondes !