Réverbération et écho : Quelle est la différence ?

Réverbération et écho : Quelle est la différence ?Réverbération et écho : Quelle est la différence ?

La différence entre réverbération et écho peut prêter à confusion. Souvent, nous finissons par choisir l'un ou l'autre sur la base d'une intuition ou d'un pressentiment. Mais mixer sans but et sans vision, c'est comme construire une maison sans plan. Vous ajoutez des éléments et il se peut qu'ils fonctionnent, mais vous n'avez aucune idée de la direction que vous voulez prendre. Or, personne ne veut d'une maison où les chambres sont au rez-de-chaussée et la cuisine à l'étage. Elle ne sert pas son objectif. Il en va de même pour le mixage, vous pouvez ajouter de la réverbération là où l'écho aurait mieux fonctionné et vice versa.

C'est pourquoi nous pensons qu'il est nécessaire de faire un suivi de l'article Echo vs. Delay , afin de s'assurer que nous couvrons complètement la différence entre les effets audio basés sur le temps.

La lecture de cet article vous permettra de mieux comprendre l'écho et la réverbération. Il fera de vous un meilleur ingénieur du son et améliorera votre processus de mastering. Que vous soyez ingénieur du son ou même réalisateur vidéo, nous voulons nous assurer que vous repartirez avec les connaissances qui vous aideront à unifier des enregistrements différents. Il est important de s'assurer que vos sons finaux sont exactement comme vous le souhaitez.

Plongeons dans le vif du sujet.

Qu'est-ce que Echo ?

L'écho est une répétition plus silencieuse, distincte et séparée dans le temps du son, résultant de sa réflexion sur une surface dure vers l'auditeur. Ce phénomène se produit généralement lorsqu'il y a une distance suffisante entre l'auditeur et ladite surface. De cette façon, le retour du son se produit plus tard après le son original. Cette distance est essentielle pour le type d'effet d'écho que l'on souhaite obtenir. L'enregistrement dans une grande pièce avec un mur éloigné renvoie un écho plus long, tandis que l'enregistrement dans une pièce plus petite avec un mur proche renvoie un écho plus serré.

Où peut-on entendre des échos ?

Dans la vie réelle, on peut facilement trouver des échos dans la nature. Qu'il s'agisse d'un canyon ou d'une montagne, nous avons tous, au moins une fois, apprécié de pousser un cri pour l'entendre en retour quelques secondes plus tard. Il peut s'agir d'un effet audio souhaitable, comme dans les sonars et la production musicale, ou indésirable, comme dans les systèmes téléphoniques.

Avec les DAWs maintenant, nous pouvons émuler ce phénomène naturel en utilisant un plugin qui nous donne le choix entre de nombreux effets d'écho. Le placement du micro reste très important si la pièce n'est pas insonorisée.

Comment traiter les échos ?

Le son est facilement absorbé par les surfaces molles. L'astuce pour réduire l'écho est de se débarrasser d'autant de surfaces dures que possible avant d' enregistrer de la musique . Essayez d'utiliser des surfaces douces qui absorbent bien le son. Pour votre sol, les moquettes et les tapis peuvent faire un travail formidable. Recouvrir vos murs durs de panneaux acoustiques est le choix de tout producteur respecté pour absorber le son. Quant à votre plafond, les nuages acoustiques sont des surfaces très utiles accrochées parallèlement et décalées par rapport à celui-ci. Grâce à ces astuces, vous n'entendrez que les réflexions voulues ou rien du tout.

Qu'est-ce que la réverbération ?

Les réverbérations sont de courtes réflexions sonores résultant du rebondissement des ondes sonores d'une surface dure sur une autre. Habituellement, nous entendons des réverbérations dans de petits espaces, où les réflexions rebondissent sur plusieurs surfaces si rapidement qu'elles s'empilent les unes sur les autres. C'est ainsi que l'on obtient la distorsion bizarre mais agréable que l'on entend lorsque l'on chante sous la douche.

Lorsque vous enregistrez de la musique ou même lorsque vous jouez en direct, la réverbération rend une chanson plus vivante. Elle lui donne plus de couleur. Un bon exemple serait les chansons de rock, où chaque producteur ajoute de la réverbération pour leur donner un peu plus de jus. Une bonne utilisation de la réverbération est le réenregistrement d'une piste avec différents micros séparés des autres. La réverbération unifie les sons comme si tout avait été fait en même temps, de la même manière.

Où peut-on entendre de la réverbération ?

Généralement dans un espace exigu comme une douche ou de petites salles de studio . Néanmoins, le son de la réverbération peut également se trouver dans les gymnases, les restaurants et les lieux bondés. Car lorsque le son se mélange à d'autres bruits, il crée le même effet de courtes réflexions superposées.

Comment traiter la réverbération ?

L'effet de réverbération est souhaitable pour une table de mixage musicale, il permet de créer de l'espace dans la piste. Cependant, pour les enregistrements vocaux comme les podcasts, il est recommandé d'utiliser de la mousse acoustique pour donner un son mort à une pièce. Lorsque des réflexions sonores courtes se superposent à la parole seule, cela crée un mixage bruyant.

La réverbération n'est qu'un retard ?

Techniquement, la réverbération est un type de retard où vous commencez à entendre les réflexions au même moment, une milliseconde plus tard au mieux. Le son original et le bruit réfléchi atteignent votre oreille simultanément. Le délai revient généralement quelques millisecondes après le son original. Dans la nature, ils nécessitent des espaces très différents pour se produire.

La réverbération est-elle comme un écho ?

L'écho est encore un mot couramment utilisé pour définir la réverbération, pourtant elle n'est pas exactement comme un écho. Ce dernier étant des réflexions sonores plus longues que le premier. Cela nous amène à une distinction essentielle que nous devrions toujours garder à l'esprit lorsque nous mixons du son.

La différence entre la réverbération et l'écho

L'écho et la réverbération sont à peu près les mêmes concepts. Il s'agit de deux effets audio basés sur le temps et résultant de la réflexion du son sur des surfaces dures. La différence entre la réverbération et l'écho réside dans le temps. L'écho est une longue réflexion du son sur une surface dure éloignée, tandis que la réverbération a un temps de réflexion beaucoup plus court. Ou dans ce cas, le temps de réverbération. Il se reflète d'une surface proche à une autre autour de l'auditeur.

Si, par exemple, j'enregistre à sec une phrase et que j'y ajoute un effet d'écho, nous entendrons le reflet après avoir terminé la phrase originale. Si je décide d'ajouter une réverbération à la place, nous entendrons presque instantanément le reflet avant même que je finisse le premier mot. La réverbération et l'écho ne sont donc pas si différents. Voici une expérience amusante : Si vous allez dans votre DAW, prenez un effet d'écho et raccourcissez son temps de réflexion. Vous atteindrez un point où il deviendra une réverbération.

La réverbération et l'écho ont-ils le même effet ?

Ajouter de la réverbération à votre pièce crée une sensation d'immensité. Elle offre plus d'espace pour que le son se promène et peut vous aider à unifier les différences entre les différentes pistes. L'ajout d'un écho crée une réaffirmation dynamique avec une répétition plus silencieuse mais audible du signal. Il revient pour coller à l'oreille de l'auditeur. Attention au temps de réflexion, un écho qui revient trop tard devient gênant. Tout est question d'équilibre.

Quelle est la meilleure réverbération ou écho ?

Il ne s'agit pas de savoir laquelle est la meilleure, mais plutôt de savoir à quoi sert chacune d'entre elles. Prenez n'importe quelle chanson masterisée sans réverbération, et vous ressentirez le manque d'espace et d'immensité. Prenez-en une sans écho, et vous ressentirez le manque de dynamique.

Quand utiliser les échos ?

Les échos sont un excellent moyen de produire des répétitions de son à un intervalle précis. Vous l'utiliserez pour créer une certaine dynamique dans le morceau, ou si vous voulez simplement réaffirmer une certaine partie de la chanson pour qu'elle reste dans l'esprit de l'auditeur.

Quand utiliser la réverbération ?

La réverbération est essentielle pour donner plus de profondeur à votre mixage. De plus, son utilisation sur une piste lui donne une expansion continue et douce du son. Vous l'utiliserez pour ajouter de l'ampleur à votre chanson. Elle rend une chanson tridimensionnelle.

Lequel utiliser en premier lors de la combinaison ?

Ces deux effets audio basés sur le temps sont généralement placés à la fin de la chaîne du signal, où l'écho vient avant la réverbération. Si la réverbération est placée avant l'écho, votre écho aura un son brouillé car vous faites littéralement écho à des couches d'échos (réverbération).

Conclusion : La différence réside dans l'objectif.

Une fois encore, le mixage consiste à donner vie à votre vision. Objectivement, les deux effets audio sont bons et font des merveilles au niveau du son. Pourtant, tout dépend de ce que vous essayez d'accomplir, et de l'outil qui peut vous aider à réaliser au mieux votre vision.

Donnez vie à vos chansons avec un mastering de qualité professionnelle, en quelques secondes !